SOLUTIONS DE RÉALITÉ VIRTUELLE IMMERSIVE

11JANVIER 2019

SOLUTIONS DE RÉALITÉ VIRTUELLE IMMERSIVE

Nous avons développé des solutions de réalité virtuelle immersive pour donner une réalité aux notions de biais cognitifis et perceptifs.

Aujourd’hui c’est plus de 100 managers opérationnels du Groupe APRR ont été formés avec cet outil.

L’innovation est bien sûr technique mais principalement pédagogique.

ACTU

FORMATION

ARTICLES

CONNEXES

ATRISC RÉFÉRENCÉE SUR LE DATADOCK COMME ORGANISME DE FORMATION DE QUALITÉ

30OCTOBRE 2017

ATRISC RÉFÉRENCÉE SUR LE DATADOCK COMME ORGANISME DE FORMATION DE QUALITÉ

La société ATRISC est référencée au sein du DATADOCK, cette base de données permet ensuite aux organismes financeurs (OPCA) de constituer leur catalogue de références.
ATRISC est désormais référencé comme organisme de formation respectant les critères qualité définis par le décret du 30 juin 2015 qui indique un certain niveau de qualité.

Data Dock, c’est quoi ?

Les OPCA sont chargés, par la loi du 5 mars 2015, de la responsabilité du suivi et du contrôle de la qualité des organismes de formation. En s’appuyant sur les critères qualités définis par le décret du 30 juin 2015, les OPCA ont collectivement fixés 21 indicateurs.

Pour faciliter ce travail de référencement, ils ont mis en place la plateforme Data Dock, en ligne depuis le 1er janvier 2017. Cette base de données permettra ensuite aux OPCA de constituer leur catalogue de références.

Cette démarche concerne tous les organismes de formation : Centre de formation, cabinet d’accompagnement à la VAE, centre de Bilan de compétences…

ACTU

FORMATION

ARTICLES

CONNEXES

ANALYSE SYSTÉMIQUE D’UN PROJET DE GESTION DES RISQUES DANS UN CENTRE HOSPITALIER EN DIFFICULTÉ

19

AVRIL 2017

ANALYSE SYSTÉMIQUE D’UN PROJET DE GESTION DES RISQUES DANS UN CENTRE HOSPITALIER EN DIFFICULTÉ

Dans le cadre du 20ème congrès λμ de maîtrise des risques organisé par l’IMdR qui s’est déroulé du 11 au 13 octobre 2016 à Saint-Malo, Sylvie Garandel et Renaud Vidal ont collaboré avec Guillaume Andre à la rédaction d’un article qui vient de paraître.

En voila le résumé :

Dans un centre hospitalier public en difficulté, nous avons vécu et étudié le déroulement d’un projet de certification et de gestion des risques. Pour comprendre les obstacles qui ont été surmontés et quelles ont été les clés de la réussite nous avons appliqué au groupe des décideurs médicaux et administratifs concernés deux méthodes d’analyse interactionniste : un résultat issu de la théorie des organisations à haute fiabilité (HRO), et une analyse cindynique de trois groupes d’acteurs. Sous forme d’une table de comparaison des règles, modèles, valeurs, finalités et conditions, c’est ce dernier résultat qui est présenté.

Vous pouvez vous procurer l’intégralité de l’article ici 

ACTU

SCIENCE

ARTICLES

CONNEXES

KICK OFF DE REACHING OUT EU PROJECT

30NOVEMBRE 2016

KICK OFF DE REACHING OUT EU PROJECT

Les 25 et 26 octobre 2016 a eu lieu le lancement du projet européen Reaching out (demonstRation of EU effective lArge sCale tHreat and crIsis maNaGement OUTside the EU ).

ATRISC, représenté par Renaud Vidal, était présent en tant que membre du consortium.

Les 25 et 26 octobre 2016 a eu lieu le lancement du projet européen Reaching out (demonstRation of EU effective lArge sCale tHreat and crIsis maNaGement OUTside the EU ).

ATRISC, représenté par Renaud Vidal, était présent en tant que membre du consortium.

Mais quel est le but de ce projet ?

Un soutien efficace de l’UE à une grande crise externe nécessite de nouvelles approches.

En réponse à ce défi et aux besoins identifiés des utilisateurs, Reaching Out propose une approche multidisciplinaire novatrice qui s’adressera à un large éventail d’utilisateurs.

Cette approche se fixe six objectifs principaux:

  • Élaborer un cadre de collaboration, avec des plates-formes décentralisées de services fonctionnels,
  • Mettre en œuvre un processus d’innovation collaborative flexible et ouvert impliquant les utilisateurs et les PME, les fournisseurs, les opérateurs et les organismes de recherche,
  • Développer, améliorer et intégrer 78 nouveaux outils interconnectés et interopérables
  • Réaliser 5 exercices de démonstration à pleine échelle sur le terrain:
  • une catastrophe sanitaire en Afrique (épidémies en Guinée, fortes enjeux sociaux et culturels);
  • une catastrophe naturelle dans une région politiquement complexe et un environnement désertique (Séisme dans la vallée du Jourdain, mené conjointement par la Jordanie, Israël et la Palestine),
  • trois catastrophes mondiales en Asie, impliquant une importante évacuation et un soutien humanitaire au Bangladesh (inondations de longue durée, grandes tempêtes et épidémies associées), le soutien et le rapatriement des citoyens de l’UE à Shanghai (inondations et raz de marée) et à Taiwan (inondations soudaines, glissements de terrain, raz de marée et catastrophes chimiques et radiologiques), soutenus et cofinancés par les autorités locales.
  • Etablir des recommandations et des évaluations pour les futures innovations juridiques et politiques.

Le projet sera mené sous la supervision d’utilisateurs finaux expérimentés. Il sera réalisé avec des procédures flexibles et éprouvées par un consortium équilibré d’utilisateurs, de partenaires industriels de PME innovantes, d’organismes techniques et de recherche et d’universités issues de l’UE et des régions dans lesquelles les exercices de démonstration auront lieu.

L’impact attendu principal est d’améliorer l’efficacité et les coûts de la gestion des catastrophes et des crises extérieures, et d’accroître la visibilité de l’UE tout en améliorant la compétitivité de l’industrie de l’UE en élargissant son marché.

ACTU

INNOVATION

ARTICLES

CONNEXES